<< BACK TO RELAY ONE LOG


Patrol Ship Black Walrus

Sector: Asteroids Belt

Communication range: personnal mailing

Author: Pr Romy Guilemrocque, passenger. 




Cher confrère,

Je profite d'être à bord du patrouilleur Black Walrus en provenance de Charon 
et à destination de Ceres où je vais poursuivre les études d'asterographie de 
M.Chamblard pour répondre à votre demande. Notre proximité avec la station QEC 
001 me laisse le bon espoir que vous recevrez cette réponse sans trop de 
distortion temporelle. 

Vous souhaitiez dans votre dernière lettre que je vous apporte mes lumières 
concernant ce qui constituait une grande partie de mes loisirs lors de mes 
premières années de sélenographie à savoir l'histoire du réseau de convoyage 
lunaire. 

C'est un sujet qui ne m'a pas occupé depuis des années, vous excuserez donc 
quelques erreurs ou manque qui pourraient poindre ainsi que quelques 
informations qui pourraient paraître datées par rapport aux dernières 
recherches. 


Il est possible de faire remonter l'apparition du rail sur Terre1 aux débuts de 
sa colonisation. D'après mes recherches, la première trace d'activité 
ferroviaire se situe dans la région de Sinus Medii, et débute en 2041 avec la 
mise en place d'une ligne unique entre la station de recherche Concordia II, 
situé dans le cratère de Bruce et le site de recherche sismologique situé 30 
kms plus à l'ouest de la station. Cette ligne était parcourue deux fois par 
jour 
par un train automatique composé d'un seul module tracteur/pousseur 
automatique, d'un wagon de carburant et de 3 wagons cargos. La première version 
de ce train était strictement réservé aux convoyages d'outils et d'instruments 
de mesures. Il faudra attendre la deuxième version entrée en service en 2043 
pour qu'un espace passager soit aménagé à l'arrière du module moteur. Cette 
ligne fut très utile pour comprendre les contraintes que la faible pesanteur 
allait engendrer sur ce type de transport, et sur les manières de prévenir 
l'inertie due aux changements d'allures. La construction de cette ligne et ça 
maintenance furent en grande partie réalisées par les techniciens sur place à 
l'aide d'outils manuels, les fermes à imprimantes n'ayant pas encore été 
déployées à cette époque. 

Durant les décennies à venir d'autres lignes émergèrent un peu partout sur le 
satellite de la Terre sans toute fois converger vers un vrai réseau unifié. 
La plupart des lignes restant asservies au convoyage de matériel pour 
l'installation des colons dont le moyen de déplacement principal était le 
rover ou le buggy. 

En 2089, les colonies du cratère Archimedes tentèrent de mettre en reseau leurs 
colonies. Un premier tronçon relia d'abord la colonie T avec celle 
de S en ligne droite, traversant le cratère de part en part. Un deuxième 
tronçon fut ouvert entre S et Q et inaugura le premier tunnel ferroviaire 
lunaire, les deux stations étant séparées par le bord du cratère principal. la 
ligne s'étendant ensuite vers la station du cratère Z. À son lancement, une 
seule voie était en service. La déserte des stations étaient assurées par deux 
rames,deux fois par jour. l'une assurant le service entre les stations T et S, 
l'autre entre les stations S, Q et Z, faisant de S la première station de 
transit. En 2098, du fait des tensions sur Terre entre différentes nations 
relative au changement climatique, la ligne Archimedes dû réduire son service 
puisque la station Q ne souhaitait plus pour des raisons de sécurité, 
collaborer 
avec les autres stations. La ligne ne parcourut donc plus que le tronçon T-S et 
des lignes de rovers furent créent pour suppléer à la liaison S-Q. J'en profite 
pour vous faire remarquer que durant la décennie de pleine utilisation de la 
ligne, la station S avait doublé sa taille et son nombre moyen d'occupants, 
et cela je le crois en rapport avec ce moyen de transport.Il faudra attendre 
les accords de Dumont-Durville de 2104 pour voir une réouverture complète de la 
ligne et même l'idée d'un prolongement voir d'une jonction avec la future ligne 
d'Apenninus-Caucasius. 

Le capitaine me signale que nous allons devoir complèter quelques formalités 
avant notre arrivée sur Ceres je vous propose de continuer mon exposé dès que 
celles-ci seront accomplies.

Dans l'attente recevez mon profond respect, ainsi que mes félicitations pour 
votre dernier article.

Pr Romy Guillemroque
Passenger